F. Domela-Nieuwenhuis - Le socialisme en danger
zoom_out_map
chevron_left chevron_right
Nouveau

F. Domela-Nieuwenhuis - Le socialisme en danger

Ean : 9782354983536. Format 155x240 mm, 46 pages, agrafé, numérisé par nos soins de l'édition de 1894, reprint.

15,17 €

15,17 € HT

Biographie de l'auteur :

Ferdinand Domela Nieuwenhuis, né à Amsterdam le 31 décembre 1846 et décédé à Hilversum le 18 novembre 1919, est une figure emblématique du mouvement anarchiste et antimilitariste néerlandais. Issu d’une famille dont le père était pasteur et professeur de théologie, Domela Nieuwenhuis perd sa foi après avoir été lui-même pasteur luthérien, influencé par ses lectures critiques de la religion.

Il s’est marié quatre fois, connaissant la tragédie de perdre trois de ses épouses en couches. Il a eu un total de sept enfants avec ses différentes conjointes.

Initialement impliqué dans la social-démocratie, il devient un membre influent de la Ligue social-démocrate (SDB) en 1881, défendant des causes comme le suffrage universel et le soutien aux grèves ouvrières. Son engagement politique le conduit à être élu à la Seconde Chambre des États généraux en 1888, devenant le premier socialiste élu au parlement néerlandais. Durant son mandat, il plaide pour des réformes sociales progressistes, telles que la journée de travail de huit heures, la protection de l’enfance, l’émancipation des femmes, et l’instauration de soins médicaux et de pensions pour les personnes âgées. Il propose également des idées considérées comme radicales par ses pairs sociaux-démocrates, telles que l’instauration d’une république, l’émancipation des colonies, et l’opposition à la guerre par la grève et le refus de porter les armes.

Sa déception vis-à-vis de l’expérience parlementaire le mène vers l’anarchisme après 1891, prônant un socialisme sans État, avec des entreprises gérées par des fédérations d’associations ouvrières et contrôlées par une fédération de communes. Ses écrits mettent en avant des principes tels que l’autonomie, la liberté réciproque, la coopération égalitaire, le fédéralisme, la décentralisation, et l’opposition à la guerre. En 1904, il joue un rôle clé dans l’organisation du Congrès antimilitariste d’Amsterdam, menant à la création de l’Association Internationale Antimilitariste. Il reste critique envers le syndicalisme tout en défendant le principe de la grève générale.

Domela Nieuwenhuis est considéré comme l’un des fondateurs du mouvement socialiste aux Pays-Bas et a fondé le périodique «De Vrije Socialist», marquant durablement le mouvement libertaire néerlandais.

Résumé du livre :

Le document "Socialisme en Danger" de F. Domela-Nieuwenhuis, publié en 1894, traite de la crise profonde traversée par le socialisme international à la fin du XIXe siècle. L'auteur y décrit une division majeure au sein du mouvement socialiste, opposant deux courants principaux : parlementaire (ou réformiste) et antiparlementaire (ou révolutionnaire). Cette divergence, centrale lors du Congrès de Zurich, reflète des stratégies opposées quant à la conquête du pouvoir politique par la classe ouvrière.

D'une part, les parlementaires croient en l'utilisation du pouvoir politique pour réformer la société, tandis que les antiparlementaires estiment que la transformation sociale ne peut advenir que par des moyens révolutionnaires, en dehors des structures étatiques existantes. Nieuwenhuis critique sévèrement la croyance naïve que l'État puisse servir d'instrument pour abolir les privilèges et les classes, argumentant contre la stratégie de conquête pacifique du pouvoir via les élections et le travail parlementaire. Il met en lumière les risques d'un socialisme d'État qui renforcerait plutôt qu'il n'abolirait les structures de pouvoir existantes.

En filigrane, le texte dépeint une période de tension et de réflexion intense au sein du mouvement socialiste, partagé entre l'adaptation aux cadres politiques existants pour obtenir des réformes et la poursuite d'une révolution qui remettrait radicalement en cause l'ordre établi. L'auteur plaide pour une approche révolutionnaire, estimant que seule une rupture complète avec les mécanismes actuels de pouvoir permettra de fonder une société basée sur l'égalité et la solidarité.

Ainsi, "Socialisme en Danger" est à la fois un document historique et un plaidoyer pour un socialisme radical, mettant en garde contre les dangers inhérents à un compromis avec les structures de pouvoir bourgeoises.

9782354983536
10 Livres
9782354983536
chat Commentaires (0)